• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite de la Charente Maritime
          • Le Pays d'Aunis et le littoral, La Rochelle, Rochefort et Marennes

Le pays d’Aunis et le littoral, La Rochelle, Rochefort et Marennes 


La région de l'Aunis, plaine sédimentaire de calcaire et de marne, comprend au nord le marais Poitevin et la Venise verte, dédale d’eau et de verdure, à la faune et à la flore incomparables ; à l’est et au sud la Saintonge et à l’ouest le littoral, avec sa capitale 

La Rochelle. Le pays d’Aunis déploie ses églises romanes, fierté de ses villes et villages. Ses côtes avec les stations balnéaires de Châteilallon-Plage, Fouras, l’intérieur de ses terres avec Marans, porte d’entrée du marais Poitevin, Rochefort ou Surgères constituent un territoire authentique chargé d’histoire. L'estuaire de la Seudre, s'étend au sud, avec Marennes, berceau de l'huître.

la rochelle, tradition maritime

Autrefois village de pêcheurs, puis port de commerce autour du sel et du vin. Ville protestante, enviée par sa prospérité par Richelieu et Louis XIII, elle est l’objet d’un siège avec mise en famine. Son maire, Jean Guiton fait appel en vain aux anglais, la ville se rend en 1628 en ayant perdu les 4/5ème de sa population. 

Au XVIIIème,  la cité se lance dans le commerce d’esclaves et devient un port négrier de première importance. Cette prospérité économique s’arrêtera au XIXème siècle. Le vieux port, emblème de la cité, est encadré par les tours Saint-Nicolas et de la Chaîne. 

Aujourd’hui la ville accueille un port de pêche avec une criée ultra-moderne à « La Pallice » et un port de plaisance, le plus grand d’Europe « Les Minimes ». La Rochelle est aussi connue pour son festival des Francofolies, créé par Jean-Louis Foulquier aujourd’hui disparu,  et devenu une référence en matière de chanson francophone , attirant chaque été, une centaine d’artistes, autant de concerts et des milliers de festivaliers. 

Autres manifestations d’importance : le Grand Pavois, le salon nautique de référence qui accueille tous les passionnés de voile ou encore le Festival International du film de la Rochelle. 

La Rochelle est une ville agréable, très ensoleillée où l’on peut se promener à vélo. C’est d’ailleurs l’une des premières villes à avoir créé pistes cyclables et location de deux roues en libre service. Particularité :  le bus de mer, permet de passer d’une rive à l’autre et de se rendre du vieux port au port des minimes, distant de quelques kilomètres. 

Il est agréable de flâner dans la vieille ville, de se promener sous les arcades, d’admirer les élégantes demeures et hôtels particulier du XVIIIème/XIXème siècle, de se rendre sur la place du vieux marché. 

Plusieurs musées agrémentent la visite de la Rochelle : le Musée Maritime, le Musée du Nouveau Monde, le Musée des Beaux Arts, le Muséum d’Histoire Naturelle, le Musée d’Orbigny-Bernon, ainsi que le Musée des Automates et des modèles réduits.

La Rochelle

L’aquarium de la Rochelle permet de visiter les profondeurs marines de nos côtes mais aussi des autres continents, avec plus de 12.000 variétés de poissons et animaux marins.

La Rochelle Pratique: La Rochelle vous permet de vous déplacer malin en été tant la circulation est difficile et réglementée. Nous vous conseillons de garer votre voiture dans l'un des grands parkings gratuits des Minimes ou dans un parking payant, 7 sont à votre disposition. La Rochelle met également à votre disposition 5 parkings pour les Camping Cars.

Ensuite pour vous déplacer, utilisez au choix le bus de mer ou  le passeur électro solaire, qui vous permettent de vous déplacer par la mer sous forme de mini croisière. Vous pouvez également utiliser les "Vélos Jaunes" de la ville, le plan des pistes cyclables vous sera fourni à l'Office de Tourisme. Sachez qu'il existe des Pass permettant de combiner transports et visites à des prix très attractifs.

La Rochelle

SURGÈRES ET SON BEURRE

Au centre de la province de l’Aunis, la ville doit son nom à la rivière la Gères qu’elle domine. Bourg fortifié, construit avec remparts, tours, et château féodal, il constituait un lieu idéal pour surveiller les marais et les terres alentours. La forteresse sera malmenée pendant les guerres de Cent ans et de religion. 

Sur les ruines, un logis seigneurial a été édifié au XVIIIème par François de la Rochefoucaud, marquis de Surgères. Surgères doit sa prospérité au XIXème à la viticulture. Après les ravages du phylloxéra en 1876, la ville se tourne vers la production laitière et Eugène Biraud crée la première laiterie coopérative, avec le beurre qui fait depuis sa réputation. 

On peut en flânant dans le cœur historique, visiter l’église Notre Dame, joyau de l’art roman, dominée par un clocher octogonal et possédant l’une des plus belles façade du pays d’Aunis et de la Saintonge, longue de 23 mètres et sculptée de 116 personnages ; les remparts de l’ancienne forteresse, le parc abritant une porte renaissance, et la tour Hélène, vestige du donjon de l'ancien château,  qui doit son nom à Hélène de Fonsèque, dame de Surgères et muse du poète Ronsard.

MARANS

Port de plaisance aux portes du marais Poitevin, Marans est une ancienne place forte fortifiée destinée à défendre l’estuaire de la Sèvre. Elle est protégée naturellement par de vastes marécages qui arrêtaient tout envahisseur en approche. Son port, situé à quelques kilomètres de la baie de l’Aiguillon et de l’océan Atlantique, connaissait un trafic dense à l’époque avant de voir son activité stoppée pour devenir le port de plaisance que l’on connait aujourd’hui. 

Vous aimerez flâner dans ses rues et ruelles agréables et profiter de la tranquillité des lieux du fait de sa petite taille. Partez à la découverte de son patrimoine architectural en visitant l’église Saint-Etienne fondée au XIIème siècle. Les vestiges encore en élévation font de cette église un petit bijou du patrimoine religieux charentais. 

Le château, dont il ne reste plus que des ruines de nos jours, a vécu de nombreuses péripéties au fil des siècles. Les ruines, classées au Monuments Historiques, sont le témoignage d’une vie passée pleine de rebondissements. 

D’autres documents historiques, archéologiques et locaux sont exposés au Musée Cappon qui retrace toute l’histoire de Marans. Il permet aux plus curieux d’en savoir un peu plus sur cette bourgade charentaise. 

Marans est aussi réputé pour ses nombreux produits du terroir comme ses fameuses poules et leurs oeufs roux, ses fruits et légumes (le célèbre haricot rouge de Marans !), ses produits de la mer ainsi que ses épices. 

Marans est situé sur un axe routier important, non loin de La Rochelle. Le port est donc une destination idéale pour visiter quelques autres sites réputés de la Charente. Plusieurs balades en bateaux (électriques ou à moteur thermique) sont proposées, avec de larges choix de circuits, pour découvrir les marais et ses alentours. 

Chateilaillon-Plage, ancienne capitale de l'Aunis

Elle connait sa notoriété avec les premiers bains de mer en 1870. Au charme rétro, la ville attire le regard avec le long de son front de mer de belles villas typiques de l’architecture balnéaire de la Belle époque. C’est une station balnéaire très ensoleillée, avec une immense plage et un casino. On pratique sur la plage des Boucholeurs, l’élevage des moules et des huîtres. Au Sud, autour d’une large lagune, on peut découvrir la réserve naturelle du marais d’Yves, à la remarquable biodiversité.

Plusieurs évènements ont lieux tous les ans à Châteillaillon-Plage. Venez découvrir le festival du cerf-volant (se déroulant le weekend-end de Pâques) qui regroupe tous les passionnés de ces objets volants qui fascinent les petits comme les grands. 

Découvrez également la fête communale « Chatel en Fête » où tous les habitants se regroupent autour d’un thème que l’on retrouve sur les étales des marchés, dans les rues et les défilés. 

Enfin, la fête des Boucholeurs se déroule au mois d’août et propose à tous ses participants de découvrir son patrimoine local, notamment ostréicole et conchylicole. Le jeux d’antan sont également mis à l’honneur et les dégustations de fruits de mer attendront les plus gourmands. L’ensemble de ces festivités donne un très bon aperçu des activités et du patrimoine charentais dans ces régions de bord de mer. 


© marytog - Fotolia

Fouras, première station balnéaire

Cette petite station  balnéaire familiale de la côte de l'Aunis est un des tout premiers centres des débuts du tourisme balnéaire en Charente-Maritime. Il est agréable de se promener dans ses forêts de pins, tamaris et chênes verts. Entourée de fortifications érigées sur un ancien château féodal par Vauban pour résister aux envahisseurs, c’est une place forte à l’embouchure de la Charente. Le Fort Vauban abrite une crypte du XIIème et aujourd’hui un musée d’histoire régionale. Le fort Enet complète cet arsenal. Fouras est le point de départ pour se rendre à l’île d’Aix ou pour s’approcher de Fort Boyard. Fouras dispose de son casino.

Fouras

Rochefort et son arsenal

A l’intérieur des terres, à 15 km de l’embouchure de la Charente, la ville doit son essor à son passé maritime et militaire. Rochefort connait aujourd’hui une activité touristique importante, c’est aussi la 6ème ville thermale de France. 

La ville possède le prestigieux label Ville d’art et d’Histoire, tant son patrimoine et sa conservation sont intacts.  Son arsenal né par la volonté de Louis XIV et construit sous l’autorité de Colbert était l’un des plus importants, des plus beaux, avec chantiers navals, fonderie, bassins de carénage, corderie. De nombreux vaisseaux, frégates seront construits jusqu’en 1926, date de sa fermeture. La corderie est incendiée pendant la guerre et restaurée en 1976, avec sa superbe façade du XVIIème longue de 374 m, elle abrite aujourd’hui des activités tertiaires et le Centre International de la Mer. Autour du bâtiment est aménagé un superbe jardin public. 

A quelques encablures de là, un chantier titanesque a vu le jour en 1997 : celui de la construction à l’identique de la frégate l’Hermione qui amena  La Fayette en Amérique en 1780. Le vaisseau a depuis quitté son port d’attache. 

On peut aussi en flânant dans le centre ancien visiter la maison de l’écrivain orientaliste Pierre Loti, le musée d’art et d’histoire, le musée national de la marine et le musée des commerces d’autrefois. Autre curiosité, au sud de la ville : le pont transbordeur de Martrou, le seul encore en exercice, classé monument historique.

Hiers-Brouage, port dans le marais

Petite cité fortifiée, entre Rochefort et l’île d’Oléron, autrefois port fortifié, l’un des plus actifs de la côte atlantique pour le commerce du sel. Aujourd’hui, un marais a pris place, abritant une faune et une flore d’une grande diversité. Elle possède le label « grand site national ». Ses nombreux édifices historiques : porte royale, forge royale, halle aux vivres, tonnellerie, poudrière… ses remparts de 13 m de haut et plus de 2 km de long, offrant bastion, courtines et échauguettes et une vue superbe sur le marais avec son port ostréicole, constituent un lieu de balade insolite.

Brouage

Marennes, capitale de l'huître

Située sur l’estuaire de la Seudre, Marennes autrefois entourée de marais salants, est le berceau de l’huître, ce qui l’a rendue célèbre dans le monde entier. Ancienne île du golfe de Saintonge, aujourd’hui rattachée au continent, Marennes s'est forgée une solide réputation avec ses bassins ostréicoles et ses petites cabanes multicolores. 

Le port de la Cayenne et son chenal de 4 km est le point de départ de visites dans les parcs ostréicoles et les claires permettant l’affinage des huîtres. On peut se laisser guider dans la Cité de l’Huître, à pied ou à vélo, pour tout connaître de l'histoire, de la culture et de la gastronomie de ce délicat mollusque à la chair si délicate. L’estuaire de la Seudre fournit près de la moitié  des huîtres consommées en France.

En longeant la rive droite de la Seudre, on peut faire une halte à Marennes-Plage, et profiter de bains de soleil sur la plage aménagée. 

Sur la rive gauche de la Seudre, on découvre, un des plus beaux village de France. Avec ses maisons blanches fleuries, son petit port de pêche, ses ruelles et ses halles, Mornac sur Seudre est un village ostréicole et artisanal pittoresque. Son église médiévale fortifiée est réputée pour son chevet classé monument historique. La Tremblade, en remontant sur la rive gauche est également un port ostréicole de première importance.

Pour découvrir d’une manière originale l’estuaire de la Seudre on peut aussi prendre le Train des Mouettes, de La Trembalde à Saujon. C’est la seule locomotive à vapeur encore en service en Charente-Maritime.

© philippe Devanne - Fotolia.com