Escapade hivernale entre filles à Saint-Martin-de Ré

Ce weekend entre copines, nous en rêvions depuis un sacré moment. Se retrouver dans un cadre privilégié, prendre un grand bol d’air frais, refaire le monde et créer de nouveaux souvenirs ensemble… Pour cela, nul besoin de parcourir l’Europe en quête d’un city-break au rythme effréné. La Charente Maritime offre une destination parfaite pour se ressourcer et prendre le temps de profiter de moments précieux entre amies. Direction Saint-Martin-de-Ré pour un weekend culturel et vivifiant !


Saint-Martin-de-Ré


Saint-Martin- de Ré l’hiver, une approche totalement différente de l’Ile de Ré

A l’antipode de la belle saison, l’île de Ré commence une nouvelle vie l’hiver. Les vacanciers sont partis, les plages et les pistes cyclables sont désertées, les embouteillages sur le pont ne sont qu’un lointain souvenir. L’île de Ré semble endormie, peuplée de ses 18 000 habitants à l’année versus ses 150 000 visiteurs estivaux. Séduites par le charme de cette île, ce weekend est un retour aux sources : à nous les flâneries dans les petites rues, la découverte de l’histoire et de la culture locale, la dégustation d’huîtres et de produits du terroir.


Séjourner dans la capitale de l’île de Ré, au cœur de la Cité Vauban


Saint-Martin-de-Ré

Le Clos Saint Martin, un havre de paix dans un écrin de verdure


Le temps de ce weekend, pas question de prendre la voiture. Nous sillonnerons Saint-Martin-de-Ré à pied pour explorer ses moindres recoins. Sur l’île, rares sont les hôtels ouverts à l’année, nous sélectionnons une référence en termes d’hébergement. A quelques pas du port de Saint-Martin de Ré, l’hôtel Spa Le Clos Saint-Martin**** nous offre un pied-à-terre parfait, bénéficiant d'une situation idéale à l’intérieur des remparts. Cet établissement décoré avec un minimalisme élégant conjugue modernité et art de vivre 100 % rhétais. Nous sommes conquises par le spa et la tisanerie bio pour de vrais moments de détente en perspective.

Découverte de la citadelle et des fortifications de Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-de-Ré

Les fortifications sont accessibles à pied

Nous partons à l’assaut des fortifications de Saint-Martin-de-Ré, classées au Patrimoine Mondial de l'Humanité (UNESCO) pour retracer l’histoire de la citadelle. Edifiés au XVIIe siècle par Vauban, l’ingénieur militaire du roi Louis XIV, les remparts sont destinés à protéger l’île de Ré, La Rochelle et Rochefort des invasions anglaises. La citadelle pouvait, dès 1681, accueillir un millier de soldats. Ce merveilleux édifice militaire se visite à pied et offre de superbes vues panoramiques sur l’océan.


Saint-Martin-de-Ré

Les Baudets du Poitou, la plus ancienne race d’âne de France

Au détour de la porte des Campani, nous tombons nez-à-nez avec la faune locale qui a élu domicile autour des fortifications. Reconnaissables par leurs longs poils emmêlés en dreadlocks et leur nonchalance caractéristique, une dizaine de baudets du Poitou vient à notre rencontre. Coup de cœur garanti pour ces animaux emblématiques de l’île !


Saint-Martin-de-Ré


Saint-Martin-de-Ré

Le patrimoine architectural de Saint-Martin

Pour parfaire nos connaissances sur la citadelle, nous filons au Musée Ernest Cognacq près du port. Nous traversons la ville en sillonnant les venelles étroites et pleines de charmes, en admirant les façades des belles demeures bourgeoises, des modestes maisons à pans de bois ou encore des hôtels particuliers. Parmi l’éventail de couleurs traditionnelles des volets des habitations oscillant entre le vert, bleu et gris, une maison fait office d’exception avec ses volets de couleur rouge.  La somptueuse Maison de la Vinaterie attire nos regards par son esthétisme remarquable. Cette demeure du début du 16ème siècle fût construite en pierre de taille et en bois. Jadis un commerce de vins s’ouvrant sur la rue, il disposait d’un étalage pour vendre ses produits. L‘encorbellement des deux étages supérieurs permettait d’augmenter la surface d’habitation et payer moins de taxes.

Qu’il est agréable de flâner dans les rues paisibles de Saint-Martin l’hiver. Rares sont les touristes, il est difficile d’imaginer l’effervescence et l’agitation qui y règne l’été. Un vrai plaisir de s’y attarder et de capturer les lumières changeantes sur les façades blanches typiques de l’architecture rétaise.  Amateurs de photographie, ce décor vous séduira sans conteste !
Saint-Martin-de-Ré

Un décor inspirant pour les photographes


L’ascension du clocher observatoire de l’église

En chemin, nous faisons halte devant l’église Saint-Martin et entreprenons de grimper la bonne centaine de marches pour contempler la vue panoramique exceptionnelle depuis la terrasse du clocher observatoire. En prenant de la hauteur, Saint-Martin dévoile alors toutes ses richesses patrimoniales : son église saccagée et ses ruines gothiques peuplées de gargouilles qui dominent la ville, son port de plaisance, ses remparts, son dédale de ruelles et ses habitations. A l’horizon, l’océan turquoise, la Vendée au loin et un 360° de toute l’île de Ré, du pont de l’île au Phare des Baleines. Un conseil, n'oubliez pas votre appareil photo car la vue est splendide !

Saint-Martin-de-Ré


Saint-Martin-de-Ré

La vue à couper le souffle depuis le clocher 

Musée de l’île et histoire pénitentiaire


Saint-Martin-de-Ré

Nous redescendons vers le port pour atteindre le Musée Ernest Cognacq situé dans l’ancien hôtel de Clerjotte pour découvrir les différentes facettes de ce territoire insulaire. Le parcours de visite s’articule autour des thèmes principaux de l’histoire fascinante de l’île : les premiers peuplements, le commerce, les fortifications Vauban et son rôle défensif, la seconde guerre mondiale et l’essor du tourisme. La partie du musée qui aborde le bagne nous touche particulièrement. Tristement célèbre, la citadelle de Saint-Martin servit à partir de 1873 de dépôt des condamnés, ou des « bagnards », qui partaient vers les colonies pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie et de la Guyane. Des témoignages poignants sur le grand départ des forçats et de la vie au bagne côtoient objets et images d’époque.

Aujourd’hui cet édifice militaire historique est encore pénitencier. Cette imposante maison centrale toujours en activité représente le principal employeur de l’île de Ré, avec plus de 450 détenus purgeant de longues peines.

Pour rester dans la thématique pénitentiaire, nous dînons au restaurant Ô Parloir en face de la prison, ouvert toute l’année. Une excellente adresse au cadre branché et décontracté, qui mêle mobilier dépareillé à une ambiance zen japonisante. La carte évolue au gré des saisons et des envies du chef avec une cuisine fusion qui émoustille les papilles.

Un climat doux toute l’année

Saint-Martin-de-Ré


Saint-Martin-de-Ré

Le port de Saint-Martin-de-Ré

D’humeur vagabonde, nous prenons le temps d’apprécier le charme de Saint-Martin-de-Ré, de flâner sur les quais du port de plaisance et dans le parc de la Barbette bien à l'abri derrière les remparts. Grâce à l’influence de l’Atlantique et du Gulf Stream, le climat océanique nous offre un weekend ensoleillé et tempéré au beau milieu de l’hiver. C’est souvent le cas sur l’île de Ré, qui bénéficie d’un climat agréable toute l’année et d’un taux d’ensoleillement exceptionnel de 2600 heures par an. Un score qui talonne de près les 2 700 heures de soleil par an de la Corse.

Un vrai dépaysement pour une escapade mémorable entre filles !


Vous avez aimé ce reportage , retrouvez-en d'autres sur notre blog !
Inscrivez-vous sur la Page Facebook du Guide Charente Maritime et retrouvez-nous aussi sur Instagram @guidecharentemaritime


Article et photos de Lesley Williamson, pour le Guide Charente Maritime


Retour à la page "Séjours / Weekend"